Alexandre Barrelet

Rédacteur en chef de la rédaction culture RTS

 

De manière générale, je souligne la grande intelligence et l’agilité d’Anela à saisir les enjeux et à rapidement proposer des axes de travail, à poser les questions essentielles au mandataire, à l’aider à définir son besoin.

 

Je note sa disponibilité, sa réactivité, son aisance en toutes occasions et contextes, la transparence et l’élégance avec laquelle elle exprime ses besoins et ses conseils.

 

La méthode a ceci d’universel qu’elle permet d’interroger les fondamentaux de toute entreprise humaine, d’aborder sans tabou et sans violence l’ensemble des difficultés, des résistances, des freins à la transformation, à l’innovation. La méthode me semble très agile, plastique, non dogmatique, permettant à l’individu de se responsabiliser, de trouver du sens à son activité, de préciser le rôle qu’il peut/veut jouer, de grandir dans son estime de soi et de son contexte.

 

Je la recommanderais donc largement dans de nombreux contextes professionnels soumis à une réorientation, une transformation, un changement d’objectif, de marché, de structure.

Anela in action_smile

Avec l’Unité Culture de la RTS, j’ai eu la chance de réfléchir sur le positionnement d’un secteur du média de service public suisse qui veille à transmettre à son audience sa passion pour les richesses culturelles. 

 

Dans un univers médiatique en constante évolution, il est essentiel de s’assurer que le positionnement de l’offre soit au plus près des attentes de l’audience. Facile à dire, et pourtant pas si facile à appliquer dans un contexte de transformation digitale qui bouleverse le quotidien des organisations…  C’est par différents exercices que les ressources créatives de l’équipe RTS Culture ont été mises en lumière afin d’aller à la (re)découverte des besoins et nouvelles habitudes des audiences. Le processus créatif a vite permis de se confronter aux limites et obstacles afin de redéfinir des valeurs communes au travers d’un positionnement clair. Choisir son positionnement, c’est renoncer à tout faire certes, mais c’est surtout décider en conscience d’exprimer sa valeur ajoutée de manière plus efficace et impactante ! La redéfinition de la stratégie est passée par une prise de conscience des enjeux globaux, ainsi qu’à une prise de recul indispensable à cette transformation. La facilitation de la communication des acteurs internes et la reconsidération des enjeux organisationnels ont constitué des étapes-clés dans ce processus qui a permis d’apporter un regard neuf sur la mission de l’Unité Culture.

 

L’équipe a désormais tous les éléments en main pour concrétiser sa stratégie à l’interne et faire la différence dans son envie de distribuer les richesses culturelles au travers d’un dialogue ouvert avec ses nombreux publics.